Latests

DIRECT. Disparition d’Emile : les chiens n’avaient pas “couvert la zone où les ossements” du petit garçon ont été retrouvés selon le procureur


Emile a-t-il pu faire une chute mortelle ?

La distance entre la maison des grands-parents d’Emile et la zone où les ossements ont été retrouvés est d’un peu plus d’un kilomètre. Un randonneur habitué des lieux explique à La Provence que la piste est “assez large” dans sa première partie et “descend tout le long”. La zone est traversée par un petit torrent. L’hypothèse d’une chute accidentelle ne serait pas à écarter totalement. Seule l’enquête de gendarmerie permettra de déterminer ce qui a pu réellement se passer.

Une centaine de gendarmes encore mobilisés au Haut-Vernet aujourd’hui

Une centaine de militaires vont de nouveau être mobilisés autour du Haut-Vernet dans les Alpes de Haute-Provence, ce mercredi, pour la poursuite de nouvelles traces ou indices après la découverte du corps du petit Emile, samedi dernier.

Focus sur les chiens spécialisés dans la recherche de “pistes” et de restes humains, formés dans le Lot 

A lire aussi :
Disparition d’Émile : les chiens de la gendarmerie du Lot sur la piste des ossements du petit garçon au Haut-Vernet

La “promeneuse” qui a rapporté les os, un profil qui interroge 

A lire aussi :
Disparition du petit Émile : ramassage du crâne, manque de réseau téléphonique… Cette randonneuse dont les actes intriguent

Des chiens ont ratissé le périmètre en juillet mais n’ont pas “couvert la zone où les ossements” du petit garçon ont été retrouvés 

En juillet dernier, des équipes cynophiles ont été mobilisées pour passer le secteur du Haut-Vernet au peigne fin, mais il semblerait que la zone où les ossements du petit Emile ont été retrouvés n’aient pas été couverte à ce moment-là.

Des vêtements ont été retrouvés près des ossements d’Emile

Des vêtements, portés par Émile le jour de sa disparition, ont aussi été retrouvés par les enquêteurs non loin de la zone de découverte des ossements, nous a appris le procureur de la République.

Que retenir de la conférence de presse du procureur de la République ?

A lire aussi :
Disparition d’Emile : morsures et fractures sur le crâne, vêtements, pistes privilégiées… ce qu’il faut retenir du point presse du procureur

“Les os ne permettent pas de dire quelle est la cause de la mort d’Emile” 

La découverte du crâne et de vêtements du petit Emile donnent quelques indications, mais rien ne permet d’expliquer comment le garçonnet de deux ans et demi a disparu puis trouvé la mort début juillet, dans un hameau des Alpes-de-Haute-Provence. Et “entre la chute, l’homicide involontaire et le meurtre, on ne peut toujours pas privilégier une hypothèse plutôt qu’une autre”, a insisté le magistrat, dans sa première intervention face à la presse dans un dossier d’où rien de concret n’avait émergé jusqu’à jeudi, quand les événements se sont précipités.

Bienvenue dans ce direct

Suivez toute l’actualité des recherches et de l’enquête sur la mort d’Emile, dans les Alpes-de-Haute-Provence, en direct sur ladepeche.fr

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker